Florence Doucet

autoportraitF DoucetFlorence Doucet est née en 1970 et vit à Tours depuis bientôt vingt ans.
Après un travail de doctorat sur les jardins dans la littérature classique, elle participe au colloque sur les Paysages au cinéma organisé par lʼUniversité F. Rabelais en 1996.
Son travail cinématographique suit cette trame dʼune réflexion sur le lieu. Elle écrit actuellement un essai sur le cinéma de Marguerite Duras. Projets en cours : Enquête sur un assassinat, entretiens tournés à Requena, en Espagne, avec Consuelo Argiles, enquêtant sur l’assassinat de son grand-père en 1939.
Jeanne, 91 ans : portrait filmique.

2011 – 2013 : Fantaisies saisonnières. Très courts métrages en forme de poèmes saisonniers.
«Chasse ou la cavalière bleue» ; «En lavoir ou pas», «Le Havre de grâce», «Lisieux des mystiques», «Little Big Hole».

2010 : Narcisse, fragments, avec Cécilia Ribault et Dimitri Tsiapkinis, danseurs. Essai chorégraphique sur des extraits du poème de Paul Valéry, tourné dans l’ancienne piscine Marc Piffre (Tours).
I prefer not to, avec Héléna Fin. Court métrage réalisé dans le cadre du Festival «Filmer le
travail» de l’université de Poitiers. Premier Prix.

2008-2011 :Eucharistie cruci-fiction, avec Héléna Fin. A partir d’un projet de performance.

2005-2012 : La série «Dame en vert», avec Annie Achermann (Traversée Dix).
Films dansés improvisés avec un personnage récurrent, indiciel, traversant les espaces, les
donnant à voir. Documentaires ou fictions ?
Bog Queen, Irlande
The green lady, Springfield, Vermont
Esperando a Lino, Barcelona
Pour que les corbeaux et les corneilles s’en repaissent, Bruxelles
Berlin in memoriam, long métrage. Images d’une ville, images de la mémoire.

2008-2011 : Trak 1 & 2, performances filmées, avec Cécilia Ribault, danseuse. Trak 1 est une performance qui s’est produite dans le quartier du Sanitas en novembre 2008 dans le cadre du festival «Danse d’existence, danse de résistance» (CCNT). Trak 2 élabore un travail plastique projeté lors d’une deuxième performance sur la place de la Monnaie à Tours.

2008 : AMAP de Bio en Brenne, documentaire.

2006 : Christs – figures, images réalisées pour un spectacle chorégraphique, Les sept démons de Marie-Madeleine, conçu en collaboration avec Annie Achermann et sept musiciens.

2004 : Par-delà moi-même, cinq courts sur le rêve.

2003 : Captation de rencontres à la librairie Le Livre (Tours), notamment avec Daniel Dobbels.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s