Our Sunhi (Compétition – Avant-première)

imagesCorée du Sud – 2013 – 1h28, de Hong Sang-Soo, avec Yu-Mi Jeong, Seon-Gyun Lee…

Sunhi, diplômée en cinéma, souhaite obtenir une lettre de recommandation de l’un de ses professeurs afin de pouvoir aller étudier aux Etats-Unis. En lui rendant visite, Sunhi revoit  Munsu, son ex-petit ami, et Jaehak, un cinéaste issu de la même école que la sienne. Chacun d’eux lui prodigue ses conseils sur la vie. Curieusement, ils parlent aussi de Sunhi comme s’ils ne la connaissaient pas vraiment, tout en exprimant un avis sur elle qui se révèle identique ! Leurs réflexions perdent même de leur pertinence… 

Le réalisateur de In another country (2012) et de Matins calmes à Séoul (2011) aborde à nouveau le monde du cinéma, celui de ses étudiants et professeurs. Il procède par répétition (personnages, propos, lieux), tout en renouvelant toujours la scène. Au dernier Festival de Locarno, Our Sunhi a d’ailleurs reçu le Prix de la mise en scène !

Hong Sang-Soo, né le 25 octobre 1960 à Séoul, est un réalisateur et scénariste Hong Sang-soosud-coréen. En 1982, après avoir étudié la mise en scène à l’université de Chungang, à Séoul, il part étudier aux États-Unis. De retour en Corée du Sud, il travaille comme réalisateur pour la télévision avant de se lancer au cinéma. Il tourne en 1996 son premier film, Le Jour où le cochon est tombé dans le puits qui connaît immédiatement un certain succès critique et public. En 2000, Hong Sang-Soo revient avec le film au titre provocateur La Vierge mise à nu par ses prétendants.

Fort de sa réputation, Hong Sang-soo dispose de moyens plus confortables pour son quatrième opus, Turning Gate, coproduit par Marin Karmitz et interprété par trois stars locales. Dans cette comédie mélancolique, son plus important succès commercial, notamment auprès du public de Corée, le réalisateur affine son style tout en restant fidèle à sa thématique. Dans la continuité, les éléments caractéristiques de son cinéma se retrouvent dans La femme est l’avenir de l’homme.

Depuis 2008, il enseigne à l’université de Konkuk à Séoul où il anime un atelier consacré au scénario et un à la mise en scène.

Filmographie : 1996 : Le Jour où le cochon est tombé dans le puits

1998 : Le Pouvoir de la province de Kangwon      2000 : La Vierge mise à nu par ses prétendants      2003 : Turning Gate      2003 : La femme est l’avenir de l’homme

2005 : Conte de cinéma                2007 : Woman on the beach      2008 : Night and day       2009 : Les femmes de mes amis  2010 : Hahaha                              2010 : Oki’s movie

2011 : Matins calmes à Séoul, The day he arrives                         2012 : In another country

2013 : Haewon et les hommes 2013 : Uri Sunhi (Our Sunhi)

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s