Le Roi des singes démasque la sorcière

indexChine – 1986 – 1h30, de Te Wei, Lin Wen Xiao, Yan Dingxian. Film d’animation des studios de Shanghai. Au coeur des montagnes sauvages, une redoutable diablesse, déguisée en jolie jeune femme, tente de s’emparer du moine Xuan Zang pour le dévorer. Celui-ci se laisse facilement abuser par les apparences mais heureusement Sun Wukong, le roi des singes est doué de grands pouvoirs magiques.

Le roi des singes, indépendant et fier, rebelle à toute autorité est un héros qu’on aime à tous les âges.

index 3Te Wei (1915-2010) est un illustrateur et réalisateur de cinéma d’animation chinois ayant travaillé aux Studios d’Art de Shanghai. Il prouve qu’il est possible d’appliquer la peinture traditionnelle chinoise au cinéma d’animation. Pour lui, la période de la guerre anti-japonaise a été particulièrement dramatique, mais ce sont sans doute les critiques dont il a été l’objet à partir de 1964 et tout au long de la révolution culturelle qui l’ont affecté le plus.

À la fin des années 1950, dans une extraordinaire atmosphère d’émulation et d’enthousiasme, Te Wei met au point, en collaboration avec beaucoup d’autres… un genre de film tout à fait original : le « lavis animé » qui parvient à animer l’œuvre du grand peintre QI Baishi (Les Têtards à la recherche de leur maman). A priori, filmer image par image la peinture chinoise semble un pari impossible car tandis que l’encre n’imbibe jamais de la même façon le papier en fibre de mûrier, jamais le pinceau dans la main du peintre ne refait deux fois un trait identique. On n’a pas fini de s’interroger sur les prouesses artistiques et techniques qui ont permis de réaliser les « lavis animés », mais c’est un secret jalousement gardé !

yandingxian

Yan Dingxian est né en 1936 dans la province de Jiangsu, Chine. En 1951 il est reçu à la section du film d’animation de Suzhou. Il débute comme Directeur de l’animation au Shanghai Animated Film Studio avec le court-métrage The small tadpole looks for his mother. En 1964 il coréalise la dernière partie du film Da no tien gu (Uproar in Heaven, 1961-65), le premier film d’animation en couleur de Chine, réalisé par Wan Lai-Ming. En 1979 il tourne avec Wang Shu-Shen and A Da (Xu Jingda) le premier film d’animation panoramique chinois, Le prince Nezha triomphe du roi Dragon, et Le roi des singes démasque la sorcière en 1985.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s