Epicé ou non

AFFICHE02Inédit

Chine – 2011 – 31’, d’Alexis Hoang et Stéphanie Debue

Epicé ou Non s’ouvre sur la fameuse fondue sichuannaise et se clôt sur une oie qui finira dans la marmite.

Entre les deux, la visite d’ateliers d’artistes du Sichuan, une collectionneuse, un galeriste, un critique d’art, une vidéaste. Les images nous montrent les artistes au travail, les entretiens nous renseignent sur la Chine d’aujourd’hui. A travers la scène artistique contemporaine, on partage, le temps d’une tasse de thé, le plaisir de fumer une pipe du Yunnan, l’espace d’un chien jouant dans l’atelier du peintre ou encore la vision en peinture d’une pivoine, la permanence chinoise.

Si le goût et les couleurs ne se discutent pas, on peut cependant aimer les filmer.

Rencontre avec Stéphanie Debue.

he gong

29200_photo2-1

lu fahui

Stéphanie Debue est diplômée de l’INALCO et de l’Université Paris-Diderot en Langues et ph Stephanie Debue-Civilisations de L ‘Asie Orientale, aujourd’hui enseignante en langue chinoise. Elle a consacré cinq années, entre 2005 et 2011, à l’élaboration et à la gestion de projets culturels en Chine (promotion d’artistes chinois et français, conseil auprès d’institutions, traduction et interprétariat) dans la province du Sichuan (villes de Chengdu et Chongqing).

Au plus proche des réseaux d’artistes contemporains et traditionnels de cette région, elle s’estintéressée à la question de la transmission de l’art traditionnel chinois, dans son ouvrage « Wu Shoumei et Xiao Xinmiao, de maître à élève », incluant la traduction du chinois au français de poèmes inédits. Elle a également réalisé un certain nombre de travaux d’écriture et de critique, en collaboration avec la presse, ou encore à l’occasion d’expositions personnelles d’artistes.

De sa rencontre en 2009 avec Alexis Hoang est née l’idée de mettre en images le travail et la vie quotidienne de ces artistes contemporains de l’Ouest chinois, donnant ainsi lieu à la réalisation du documentaire « Épicé ou non ? »

ph Alexis HoangAlexis Hoàng obtient en 1994 une Maîtrise d’Esthétique à la Sorbonne, Paris : L’obscène dans le cinéma d’auteur sous la Directionde Dominique Château. Puis il est stagiaire-monteur à Canal +, monte des projets de films documentaires et films institutionnels. Professeur de vidéo pour les étudiants chinois de l’Alliance française de Chengdu. Cadreurmonteur pour Yahoo, Jeux Olympiques de Beijing de 2008.

Les Femmes sont-elles des Roses ?, 54′, 1996    Astrologia Gallica, 5X13′, 1997

L’Esprit du Muscle, 52′, 1998     Nos Fiançailles, long-métrage de fiction, 2000.

Shikantaza, 26’, 2004                  Au creux du Pippal (on l’appelle Little Buddha) 13’, 2005.

La joie tranquille, 52’, 2007         Citizen Taisen, 26’, 2008

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s