LA VIE SOMBRE TROIS FOIS, SE RELÈVE SEPT, ET NEUF FOIS FLOTTE A LA DÉRIVE

France/Vietnam – 2009 – 48’
A l’occasion de l’ouverture du cercueil de sa grand-mère pour rapporter les os, déterrés et lavés, dans son village natal, la réalisatrice revient sur le destin tragique de cette femme. Elle fut répudiée, séparée de son enfant et resta seule toute sa vie. Ce retour au Vietnam est un beau parcours initiatique.
Après des études de cinéma et d’italien à l’université de Paris III, Xuân-lan Guyot réalise, en 2002, son premier film Paris-Saõ Vicente, 0 Km. Monteuse et productrice, elle tourne en 2005 Niente di particolare, suivi de Elisa.
Son dernier film  La Vie sombre trois fois, se relève sept et neuf fois flotte à la dérive a reçu le Prix du jury jeunes à Corsica Doc. 2010

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s